LOU SARMOUNEY / LE JHACASSOUS

10 juillet 2018

Patronymes à Lagorce

Classé dans : Charantas,Nòrd Gironda (riba dreta de Dordonha) — Lo Sarmoneir @ 11 h 07 min

En faisant du tri, j’ai retrouvé le relevé patronymique du cimetière de Lagorce (33)  en Pays gabay :

 

Aberlen, Ardouin (2), Arnaudin (2), Audée, Audureau, Bardier, Barreau, Barreteau, Bâtard, Berger (2), Berteau (2), Bertet, Bertrand (2), Besson, Bitard, Boisgirard, Bordas (2), Bourdey, Boutoulle, Brissot, Cablot (2), Charles, Chevalier, Chollet (5), Coquilleau (2), Coulon (3), Courbin, Decombe, Delord, Derive, Devaud, Douat, Drillon, Duchadeau, Faureau, Ferret, Ferruau, Feuillet, Fraysse, Furet, Gendre, Groleau, Grugier (2), Guillet (2), Guire, Heureude (4), Hubert (2), Hurgon, Jacopit, Jacou, Jacques, Jeanneau, La Cassinerie, Lacombe, Lacoste, Laé, Lamour, Lavidalie (2), Long, Loyer (2), Malexis, Massias, Mazeau, Mestreau, Michaud, Milleau, Momboeuf,  Pagès, Perret, Pétrequin, Peynaud, Pineau, Raillard (3), Renard, Richon, Rideau (3), Rieunier,  Sallenave, Sanchou, Sorillon, Soudane (2), Taffin, Tessier, Teurlay, Torrilhon, Vigneau.

 

Noms étrangers :   Alonso, Corazza, Dias, Roca, Schils.

27 mai 2018

Patronymes à Chenaud (24)

Classé dans : Charantas,Dordonha — Lo Sarmoneir @ 21 h 03 min

Chenaud, dans la Double à la frontière entre oc et oil (Chenaud était en oc, Parcoul était en oïl ; les deux communes ont fusionné depuis peu), est le village où était installée la famille de ma grand-mère (Giret). Voici un aperçu non exhaustif des patronymes que j’y ai trouvés dans le cimetière :

 

Noms locaux : Beaudout, Blégel (très rare), Dérozier, Desrozier, Dussoutras, Esclasse, Lavautour, Méneret, Mourcel, Phénix, Régondeau, Tarondeau, Villedary, Villepastour…

 

Noms périgourdins : Bélingard, Bonnefond, Destret (mais aussi dans la Drôme), Dugaleix, Gaudou…

Noms poitevins : Esnard, Fonteneau, Frappier, Giret*, Ingremeau, Mousset, Pigeaud, Proust, Reverseau…

Noms charentais : Autexier, Baillely, Blincour, Bourdier, Chérat, Fréneuil, Papillaud, Touzain, Vallade…

Noms limousins : Agnoux, Bécheresse (semble aussi charentais)**, Bordas, Brandy, Brissiaud, Dardilhac, Gany, Peynaud, Peyronnet, Renon, Ribière…

Noms bordelais : Delary, Frèdefon, Latournerie, Nouaillet (origine vraisembl. périgourdine), Pistouley, Renom…

Noms gascons : Daurignac, Labrit, Montariol, Périssé, Saint-Marc, Setze…

Noms quercynois : Soulacroix…

 

Noms bretons : Audran, Bellec, Guillerme, Rault…

Noms normands : Ozenne…

Noms auvergnats : Milliroux…

Noms lyonnais/foréziens : Descombes, Gagnaire…

Noms picards : Claisse, Roisin…

 

Bien entendu, on retrouve des noms répandus dans cette région en ellipse allant de Bordeaux à Lyon : Delage, Dupuy, Faure, Lafon, Lavergne…

 

* Les Giret de Chenaud, c’est-à-dire mes ancêtres, venaient de Gardedeuilh, une autre paroisse de la Double périgourdine. N’étnat pas remontés avant le milieu du XVIIIe s., on’a pas encore pu faire le lien avec la moindre branche poitevine ou angoumoise, d’où vient vraisemblablement ce patronyme.

** Présent dans mon ascendance.

5 novembre 2013

Lo sentongés, l’auta lenga de Gironda

Les activitats autorn de la lenga d’òc son la principala activitat de l’Ostau occitan, mès ne fau pas aublidar nòstes amics los Sentongèirs. En efèit, lo nòrd de Gironda (nòrd Blaiés, nòrd Libornés) es tradicionalament de cultura sharantesa o « gabaia ».

La lenga tradicionala deu lòc, lo peitavin-sentongés(1), es una lenga apartenent a l’ensemble d’oïl. Recubre pus o mens la region Peitiu-Sharantas e la Vendèia. Es una lenga demb un fòrt substrat d’òc, vist qu’aqueste s’espandèva mèi au nòrd qu’anuit, a l’Atge Mièi. Am fòrt de mòts que son comuns au nòrd gascon e au sentongés : jabrós (= ganguèir), javassar (= blagassar, jagassar), cassòta, quenar (= hèser sons plentius), vironar, caborna (= cròs dens un aubre)…

Los mèi vielhs temonhatges escrivuts son les « Chroniques saintongeoises », datant deu XIII° siègle. Bien mèi tard, aus XIX° e debut XX° siègles, la lenga sharantesa èra encara bien viva, a travèrs l’òbra de mants autors, coma lo famós Marc-Henri Poitevin dit « Goulebenéze » (1877-1952), que ses òbras son encara coneishudas.

Nòste compatriòta Eric Nowak, eth, a redde trabalhat suu peitavin-sentongés : a escrivut una quinzena de libres desempui 1993 sus la lenga o la cultura, e creèt en 2008 la coleccion « Parlange d’entre Loire et Gironde » en çò de Pyrémonde. Son darrèir obratge es una traduccion deu « Petit Prince » de Saint-Exupéry. Sivant eth, lo parlanjhe es, en nòrd Gironda, mèi viu que non pas lo gascon alhons en Gironda — n’es pas rare d’enténder a parlar en sentongés suus marcats. Mès malurosament, lo conselh regionau d’Aquitània n’acòrda briga d’atencion ad aquesta cultura, au contrari de l’òc o deu basque. E nòste ròtle a nosauts gasconisants de Gironda es tanben de trabalhar la man dens la man demb los qu’òbran per la cultura sentongèira. « Chau qu’assaye rén qu’at rén » !

Enfin, sus la tela, pòdem trobar lo diccionari de Vianney Pivetea a l’adreça http://dicopoitevin.free.fr/, e bien d’auts petits tresòrs, en particulièr http://www.monpatoislegabaye.blogspot.fr/ (un blòg nòrd-girondin).

 

 

(1) Mès n’i'n a que destingan los dus.

 

Luxeetvolupte |
Actuel |
Newyorkcity2012 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Insidelayers
| Lanouvelleperspective
| love star