LOU SARMOUNEY / LE JHACASSOUS

24 décembre 2017

Quelques toponymes intéressants en Guyenne (II)

Classé dans : Non classé — Lo Sarmoneir @ 11 h 31 min

las Bouffios : bófia ‘’grotte, gouffre, ravin, en Querci’’ (Mistral).

le Brugal : lande à bruyère.

gouffre de Cabouy : sans doute à rapprocher de cabolh ‘’tête de maïs’’ dans le Tarn, ou ailleurs cabolha ‘’bulbe, cépée, tête de maïs’’, etc., autrement dit des dérivés de cap ‘’tête, extrémité’’. D’autre part, dans le centre de la France, les mots en cabo- désignent des creux, des trous. Dans les deux cas cela se tient : le gouffre est à la fois un trou et l’extrémité de la rivière qui s’y perd.

le Canebal : chenevière (plantation de chanvre).

les Cramazous : vraisemblablement cramason ‘’brûlure’’ (du latin crematio). Mais cela ne semble pas se rapporter à une terre brûlée, plutôt une flambée ou… une aigreur d’estomac.

les Espioles : sans doute une mauvaise coupure de las piòlas : piòla signifie ‘’pile, amas’’ en Rouergue. Un lieu où se trouvait un bâtiment sur des piliers ?

les Estiades : estiada ‘’sole, partie d’un assolement, en Limousin’’ (Mistral). Donc sans doute un lieu cultivé par opposition à un lieu pacagé ou boisé.

la Falgueyrade : falgueirada  »fougeraie ».

Fontalzines : font alzina ‘’fontaine/source (du) chêne vert’’.

Fouysselaze : littéralement foissa l’ase ‘’aiguillonne l’âne’’, sobriquet d’un muletier ?

la Ginibrière : ginibrièra ‘’lande  à genévriers’’.

Lascarrétals : carretal ‘’charretée’’. A noter la proximité d’une route principale ; carretal signifie en effet ‘’chemin charretier’’, mais cette fois au masculin !

le Mazuquet : diminutif de masuc ‘’cabane’’, notamment ‘’cabane où l’on manipule le fromage, en Rouergue’’ (Mistral).

la Méjance et à côté la Méjancerie : en Dauphiné mejança signifiait ‘’moitié, milieu, partage par moitié’’ ; quant à la mejançariá, c’est la métairie, la ferme à moitié fruit.

Pech del Met : puèg del mèg ‘’colline du milieu’’. C’est en effet une petite colline encadrée par deux combes.

Pech de l’Olm : puèg de l’olme ‘’colline de l’orm(ai)e’’.

le Sagnas : sanhàs ‘’marécage, bourbier’’.

le Serieys : cerièis ‘’cerisier’’.

l’Usclade : usclada ‘’brûlée’’, sans doute une terre anciennement défrichée par le feu.

3 réponses à “Quelques toponymes intéressants en Guyenne (II)”

  1. P. TERRAL dit :

    Per çò qu’es de « Cabouy » : en carcinòl montalbanés avèm « cabolh »(de milh) e « cabolhar »(far los espics en parlent del milh),l’origina ne deu èsse « cap » am’una idèia d’extremitat e de grossor que me sembla pas plan convenir al site que describètz.
    Palay balha « cabà : caver,creuser, approfondir… » e « cau,-be, cabe, càue : adj. et sf., creux, creuse, cave, anfractuosité dans un rocher, fosse ». Nosaus avèm lo mot « cavalhe » (prononçat « cabalhe », un dels rares mots femenins que s’acaba per-e) que correspond plan a-n-aquela darrièra definiciu.
    Me sembla qu’es aquel radical cau/cab qu’es a l’origina de Cabouy/Cabolh.

    E felicitacius per la diversitat e la tolerença dde vòstre site.

  2. P. TERRAL dit :

    Excusatz me, è clicat trop vite, es « Cabouy/Cavolh » que cal legir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Luxeetvolupte |
Actuel |
Newyorkcity2012 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Insidelayers
| Lanouvelleperspective
| love star