Losarmoneir

Jornau electronic gascon en Gironda

  • Accueil
  • > Archives pour septembre 2016

23 septembre 2016

Mon peís (André Goujas)

Classé dans : Literatura,Nòrd Gironda (riba dreta de Dordonha) — Lo Sarmoneir @ 12 h 59 min

Mon peís es un bèth peís,

Èi corrut un petit lo monde,

Mès aimi milhor que París

Mon petit cunh de la Gironda.

 

E pèi, coment ne pas l’aimar,

Nòsta tan minhona contrada ?

La tèrra d’aquí, ‘quò’s ‘’mamà’’…

La mair es totjors adorada.

 

Èi vist la landa e sa beutat,

Ses aubres, sa risha Shalòssa…

Jamès alhurs n’èi retrobat

L’audor des pins de la Garòssa.

 

Èi vist se coishar lo solelh

Sus les plènas de la Solònha,

Mès n’èi pas trobat lo parelh

D’un desser sus nòsta Dordònha.

 

Avèc mon can sus mes talons,

Adòri m’en anar tranquille

Sus lo treutge de Montalon

- Lo Montmartre de nòsta vila.

 

I vau m’asheitar bien sovent

Devant ‘queth tablèu magnifique,

En escotant ce que lo vent

Canta per jo dens sa musica.

 

Aimi bien milhor que París,

Mon petit cunh de la Gironda,

Mon peís es un bèth peís,

Quò’s lo pus bèth que seie au monde.

14 septembre 2016

Provèrbes lemosins e adaptacion garonesa

Classé dans : Alhurs,Lingüistica,Tradicions populàrias — Lo Sarmoneir @ 12 h 26 min

Eu es passat dins las vinhas : il a bu => Es passat dens les vinhas

Eu a ‘trapat lo còp de solelh a l’ombra : id. => A gahat un còp de sorelh a l’ombra

Eu crei que tot lo país es plan : il ne doute de rien => Crei que tot lo país es planèir

Eu a sentit quauque fum : il s’est douté de qqch => A sentit quauque hum

Eu a entendit brundir quauqua moscha : il a appris qqch => A entendut broncir quauqua mosca

Un n’es pas a l’enterrament d’un chat : on n’a pas besoin d’etre si sérieux => Som pas a l’entarrament d’un gat

Eu fará coma las nesplas : il s’amendera en vieillisst => Harà coma les mesplas

Far mai de fuòc qu’un n’a de boés  => Hèser mèi de huc que n’an de bòi

Eu a pòur de se nejar dins lo crachat => A pòur de se negat dens un escupit

Eu a ‘gut un piau blanc : il a eu peur => A aujut un peu blanc

Eu es coma las ròndres : eu ne vòu ni beure ni laissar beure => Es coma los romècs, vòu pas béver ni dishar béver

Eu es coma lo papa : infaillible => Es coma lo papa

Per far ‘na moleta, fau cassar daus uòus => Pr’hèser una moleta, fau copar eus

Un li fariá creire que las lebres bastissen sur los chasnes / que n’a pas de chamisa => Li harén acréser que les lèbes bastissen sus los casses

‘Natz portar dau fen a las polas : allez vous faire voir => Anatz portar de hen  a les polas

Plejar son profiech dins ‘na fuelha de persilh => Plegar son profit dens una hulha de peiressilh

Eu a ‘chabat de far rire : il est mort => A ‘cabat d’hèser ríser

Si ‘quela femna n’a pas d’aiga dins sos selhs, ‘la ne’n aurá dins sos uelhs : elle sera malheureuse => Se ‘quera hemna a pas d’aiga dens ses selhas, n’en aurà dens sos ulhs

Content coma ‘na graula qu’empòrta un calau => Content coma una agraula que s’empòrta un esquilhòt

Quand la sopa es facha, fau la minjar => Quòra la sopa es hèita,  fau la minjar

Quand la pola chanta, ‘la vòu póner : quand on parle de qqh, on le désire => Quòra la pola canta, vòu pón(d)er

Ne fau pas tuar tot çò qu’es  gras /totas las moschas que pican => Fau pas tuar tot çò qu’es gras /totas les moscas que fissan

N’es pas temps de fermar l’escuria quand lo chavau es partit => S’en vai pas temps de barrar l’escuria quòra lo shibau es partit

 

2 septembre 2016

TOPONYMIE GASCONNE – Entre-Deux-Mers

Classé dans : Entre Duas Mars,geografia,Lingüistica — Lo Sarmoneir @ 0 h 12 min

Cette page sera mise à jour périodiquement.

 

Attention ! De nombreux  toponymes viennent en réalité de patronymes.

 

Ardilas, Lardilla : lieu argileux.

l’Artigue, les Artigauts : défrichement.

Auglaney : noisetier.

la Banlègue:banlieue.

le Barrail:enclos.

la Bécade : bécasse.

Béguey : viguier (et nom de famille) plutôt que coq.

le Bédat : bois en défens.

Bénézit : Benoît.

Béoulaïgue, Buoulaygue : ‘boit l’eau’ = terrain drainé (ou justement humide?).

la Bernède : aulnaie.

Berthoumieu : Barthélemy.

la Bigueresse : femme du viguier.

Bois du Haya(s) : hêtraie.

le Bos : bois.

Bourdelles, au Bourdieu : domaines agricoles.

Bourdiley : métayer.

la Brède : aubépine.

la Brugue : bruyère.

la Caminote : sentier.

la Canelle : tuyau (= écoulement?)

Canevelle : roseau.

Cantalaudette : chante alouette.

le Canton : carrefour.

Cap de Puch : extrémité de la colline.

Carbouey : charbonnier.

la Carreyre : route.

le Casse : chêne.

Cassecrabey : chêne des chèvres.

Castagney: châtaigneraie.

Catoy : diminutif de Catherine.

Cazaugitat : ‘jardin jeté’ = domaine agricole abandonné.

les Cherpes : charmes (en marot).

Chivaley:chevalier.

le Cibada : champ d’avoine.

les Clapiers : tas de pierres ?

aux Clottes : mares, trous d‘eau.

le Cosse : coteau.

le Cournau : hameau, coin défriché.

les Courrèges : parcelles allongées.

la Courtiade :

Coustilley : marchand de coutil, de couettes ?

Coutures : cultures.

la Crousille : carrefour ?

le Cypressat : cyprière.

Escorgeboeuf : ‘écorche boeuf’.

l’Estebot : diminutif d’Etienne.

Estevenadeau : Etienne Noël.

l’Estey : canal.

l’Eychart : essart ?

le Faure : forgeron.

la Fauresse : femme du forgeron ou vieux mot pour  »forêt’ ayant été mal compris par la suite.

Foncaude : source chaude.

Foncrose : source creuse.

Fongrave : source à fort débit.

Fonsalade : source cachée plutôt que salée.

Fonsegrède : source secrète.

la Font Caillette : source sale ?

la Font de l’Ourme : source de l’orme.

Font Peyrade:source empierrée.

Fougassey : fabricant ou marchand de fougasses.

le Fougueyra : fougeraie.

le Fraysse, le Freyche : frêne.

Freybernat : frère Bernard.

le Gabach, Gabachot : Gavache.

le Galouchey : galocher.

le Gariga : taillis de chênes.

le Gat : gué (‘t’ adventice).

le Goutey : écoulement, lieu humide.

Grand Brédat:fourré d’aubépines.

Grand Clauset : enclos.

le Grand Oustau : grande maison.

la Grande Versane : unité de mesure agraire.

les Grands Courgeaux

le Grava, la Gravette, Grave(y)ron, la Gravillouse, le Gravilla, la Gravouse : lieux avec du gravier.

Guillemot, Guillemetoün : diminutif de Guillem.

le Hageot : petit hêtre.

la Hargue, Fargues : forge.

l’Hérétey : héritier.

la Hiotte : la Guiotte, féminin de Guiot.

les Houmes : ormes.

Houneyre : écoulement d’une source.

le Hourc : bois (terme archaïque) plutôt que bifurcation.

Hout Reynente : houn treynente = source au débit lent.

le Humat : ‘le fumé’.

la Jalgue, le Jaugas : ajonc.

Jaumette : Jacquette.

Jonquière : jonchaie.

les Jurats : jurats = magistrats municipaux sous l’Ancien Régime.

Labatut : défrichement.

Lapujade : montée.

Larmurey : armurier.

Laubarède : saulaie.

Leytoure : nom de famille, signifie Lectoure en gascon.

Lourqueyre : bifurcation.

Loustalot, Loustalet : petite maison.

le Luc : bois (terme archaïque).

Malepièce : mauvaise parcelle.

Maubastit : sobriquet ‘mal bâti’

Mauhargat : sobriquet ‘mal forgé’.

le Mayne : domaine agricole.

Mayne Néou : domaine neuf.

la Mazerolle : vieille masure.

le Menusey :; menuisier.

Mestrepeyrot : maître Pierrot.

Micouleau : Nicolas ou nom de famille.

Mijema : ‘mi-mer’ = point atteint par la marée ??

la Milloque : sorgho.

le Mirail : panorama.

Monadey : nom de famille ‘monnayeur’.

Mondinot : double diminutif de Raymond.

Monsen Estèbe : Messire Etienne.

la Mouleyre: mouillère.

la Moulinasse : vieux moulin .

Nardon: diminutif de Bernard.

Naudinot : double diminutif d’Arnaud.

la Nauze : marécage.

Nouguey : noyer.

les Nougueyries : noyeraies.

l’Ormière : ormaie.

les Padouins, Padouan : pâturage.

la Palus du Gardera :  prob. marécage du défens.

la Parqueyre : parc à bétail.

Pasting : pâturage.

Pé de Loup : pas de loup.

Pellegries : cf. le vieux prénom Pellegrie.

Pelourde, la Pelou : friche.

Peybideau : Pierre Vital.

Peyguilhem : Pierre Guillaume.

Peyjouan : Pierre Jean.

le Peyrat : quai empierré ou lieu pierreux.

Peyrelebade : menhir.

la Peyreyre, la Peyrère : carrière de pierre.

la Pimpine, le Pimpin : notion d’écoulement.

Pinada : pinède.

le Plantey, le Grand Plantier, les Plantes, la Planteyre : jeune plantation de vigne.

le Plataing :

le Pont du Tos : tos = abreuvoir.

la Pontrique : passerelle.

Port de Brau : brau = marécage.

la Prade : prairie.

le Pradiot : petit pré.

Prat de la Ruye : pré du ru.

le Puch : colline.

la Ramade : lieu boisé ?

la Reuille : ru.

le Rey : sobriquet ‘le roi’.

le Roudey : charron.

les Rouqueys : lieux rocheux.

le Ruzat: rusé.

le Sabatey : savetier.

le Sablat : lieu sableux.

la Sableyre : sablière.

Saint-Martin-de-Lerm : erm = lieu désert.

Saintongey, la Saintongère : Saintongeais,e.

Sarcley : fabricant de cercles de barriques ?

la Saubotte : petite forêt.

la Sauve : forêt.

Tarrey de Castet, Terrey des Chardines : tertres (‘du château’, ‘des sardines ?’).

Terre Blanque : terre blanche = limoneuse.

Terrefort : terrain argileux.

Terrier du Casse : tertre du chêne.

le Thieuley : tuilier.

le Tucot, la Tuque : colline.

rue du Thuron : fontaine (terme archaïque).

la Traille de Roland : traille = trace, passage des troupeaux.

le Trémouil :

le Trépadeuil :

le Treuilley : dérivé de ‘pressoir’.

Vimeney : patronyme ‘vannier’.

la Vimière : oseraie.

Vinagrey : vinaigrier.

Virecourt : ‘tourne court’: bifurcation ou virage serré.

le Vitrayre : vitrier.

 

En Gavacherie :

 

les Naux, les Grenons, les Audoins ,les Pillets, les Gentis, les Roberts,les Heyrauds, les Mougneaux,  les Gérauds, les Mauberts, les Couronneaux, les Rambauds, les Soulards, les Petits, les Bretons, les Gourdins, les Peyneaux, les Baudets, les Fourniers…

 

Luxeetvolupte |
Actuel |
Newyorkcity2012 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Insidelayers
| Lanouvelleperspective
| love star