LOU SARMOUNEY / LE JHACASSOUS

17 avril 2015

Glossari de l’alcòl en gascon septentrionau

Classé dans : Lingüistica — Lo Sarmoneir @ 20 h 44 min

TOTA CORRECCION, TOT AJOT, SON BIENVINGUTS !

a cargat : il en tient une !
avinat, -ada com una vielha toca : une comparaison rustique !
bandada : cuite.
se bandar : se bourrer la gueule.
bandat, -ada : bourré.
bandat, -ada a (la) clau : complètement bourré.
barrat, -ada : bourré, mais pas aussi évident que bandat. On dit de même barrat a clau.
bevaire, -a : buveur (en bazadais). Etymologiquement erroné puisqu’on a béver et pas *bevar.
bevet, -eda : saoul,e (en bazadais). Mot correct.
buvanèir,a : buveur (en médoquin). Etymologiquement erroné puisqu’on a buure et pas *buvar.
se cargar una baragana : se mettre une mine.
chucaire, -a : poivrot.
chucar : picoler. Notamment : chuquèva a plenh salèir (Ferrand).
chuca-vin : ivrogne.
churlaire, -a : poivrot, pilier de bar.
churlar : picoler.
clabòt,a : bourré (en bordelais).
dar trucs au barricòt : pourrait bien signifier ‘se saouler’ comme le béarnais(??) balhar còps de pè a la barrica, puisque la chanson bordelaise Lo pont de Bordèu dit : au Ropic, los ivronhes : dan trucs au barricòt / ont van totas les dònas de la ruia Sent-Ròc. Mais c’est peut-être au Barricòt qui serait un cabaret (cf. la suite de la phrase). Et puis dar est bizarre.
embrumat, -ada : pompette.
estorcedèir,a / -edeir,a /-eduir,a : déchiré (drogue), ivre mort.
far la camada / far la bomba-rombeta : faire la bringue (en bordelais).
se gahar una nhòsca/nana : se bourrer la gueule.
galetar : picoler (en bordelais).
godalha : ivrognerie (en médoquin).
godalhar : picoler. La godala ou godalh(a) est le chabrot, à Bordeaux.
hèser cuupelet au veire : vider un verre.
hèser lo brimbaut / hèser ribòta : faire la bringue (en garonnais).
horlupar : siffler.
s’ivronhar : se saouler.
ivronhàs, -assa : saoulard.
ivronhe, -a : ivrogne. (Aussi ivrònhe, -a, plus francisé).
nana : cuite. où ?
nhasca : cuite (Suire). Localisation à vérifier.
nhascat : bourré (Suire). Localisation à vérifier.
nhòsca : cuite. où ?
pintaire, -a : buveur.
pintar : boire de l’alcool.
se pintar : se saouler.
pintassaire, -a : poivrot.
pintat, -ada : saoul.
pompaire, -a : buveur, plus fort que ‘pintaire’ (poivrot).
se riflar (verbe trans.) : siffler (un verre, etc.). On dit peut-être aussi riflar.
se rinçar la gardala : s’en mettre un derrière la cravate.
shiulaire, -a : buveur. Cf. shiular, comme le français ‘siffler’.
shiulat : coup à boire.
shopinaire, -a : buveur… de chopines ! On dit : es un mèste shopinaire.
tringaire, -a : buveur.
truca-taulèir : pilier de bar.
ulhar : picoler (Suire). Au sens propre, ‘ouiller’.
vira-pintas : surnom d’ivrogne. Cf. le patronyme garonnais Virepinte/Birepinte !

Quelques comparaisons attestées, mais qui sont peut-être utilisées plutôt pour la nourriture :
borrat coma un bodic
hart coma un bodic
hart coma un lagast
plen coma un ase
plen coma una bodiquèira
sadoth coma una truja/treja

 

Luxeetvolupte |
Actuel |
Newyorkcity2012 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Insidelayers
| Lanouvelleperspective
| love star