LOU SARMOUNEY / LE JHACASSOUS

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

30 octobre 2013

Alidé Sans (1)

Classé dans : Au hiu deus jorns,Musica e cançons,Vath d'Aran — Lo Sarmoneir @ 22 h 34 min
Image de prévisualisation YouTube

 

http://www.youtube.com/watch?v=gdsnBZAcxW8

 

Encare une poulide gouyate, mès aquet cop une cantayre. Alidé Sans, Aranése, 20 ans. Un article én perspectiwe ?

26 octobre 2013

La recette dou (dòou) millas libournés

Classé dans : Cosina,Nòrd Gironda (riba dreta de Dordonha) — Lo Sarmoneir @ 21 h 18 min

   La recette dou (dòou) millas libournés dans Cosina millas-300x224

Lou millas s’aprèste én dèts minutes é sé coy en crante-cïnc.

Per cate (catre) persounes, foou : un beyre d’hariye (dé farine) dé blat d’Espagne, un beyre dé sucre én poudre, trés beyres dé lèyt, cate (catre) éous, banille (dé la banille) ou estrèyt d’améndes amares (d’aoutcops (d’aoutecot) sé préparèoue (préparabe) dém üilles (dam dé fuyes) dé loourey-cérise, mè cos toxique).

Barréjat dém (dam) lou fouét lou sucre mèy l’hariye (la farine), ajoutat lous éous apuy (apeuy) la lèyt é la banille. Béssat (bersat ?) déns un molle à mancat é asèt cose (fasèt coyre) crante-cinc minutes a termostat sèt. Aquet millas sé mindye frit (freyt).

Boun apétit !

7 octobre 2013

A la mode de Berdié

Classé dans : Entre Duas Mars,Literatura — Lo Sarmoneir @ 22 h 44 min
Lou binte-dus octobre après aougé bregnat
Meste Jean me dichut: « Sès un minge gagnat
Silèou qué t’an pagat bas crouca ta mounéde
Per ana festégea daou coustat de la Brède.
Oui, t’én bas ha ribote dan de lés gourgandines
Bas beoure é te harta dan millou qué sardines. »
« Sifèt, èy bien résoun d’un paou mé repaousa
Si sabèbes, Jeanty, ce que pot mé caousa
Une loungue journade : aou tail aban huyt ores,
Mijour à dus la paouse ; desbaouche après cheys ores,
Per mingea un aougnoun, é un petit cantet
Couneychy un caoucun qué dam aco crebet
Piarrille s’apelabe, é n’aougut pas la chance
De poudé coume jou a cops rémpli sa panse.
Un jamboun, caouques éous, un broy pichey de bin,
Epuy canta, dansa, aco dinc aou matin !
Bala moun cher, entaou edy cade sémane »
A Janti espatat, dissury jou l’airt crane.
« Aou ségu, pusqu’à tu l’argén t’èy pas besougn,
Perqué doun te paga ? Si podes ana lougn
Séns ana a l’oubratche epuy touca ta pague.
Aco fara toujours méns per lou rigue-rague.
– Bos dire qu’angry jou despénsa toun argén
Per préne daou plési aoutemén qu’én mingén ?
Acos a dire dam de lés femmes leougeyres
Que féden lou tretoirt lou long de lés ribeyres ?
– O positibemén. — Ah nou, m’entendes-tu ?
Jamey n’iry aco, podes esta ségu.
– Escoute-mé Bernat, jou boudry bien te creyre
Mais Peyrot te bit gey én trin de te coumpleyre
En coumpagnie d’une qu’adèbe soun mestey.
– Bédy ce que bos dire ! Ebé, te destroumprey :
Aco ère ma femme ! Fèdem ribote amasse,
E maougré que se sémble fort à d’une gourrasse,
Abèbe simplemén ataou per l’ocasioun
Mis daou rouge à balots bien mey que de résoun. »
E Jeanty s’escapet, séns parla, a ralettes,
Bélèou qu’abèbe omis de pourta sés lunettes.
 

Luxeetvolupte |
Actuel |
Newyorkcity2012 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Insidelayers
| Lanouvelleperspective
| love star